B to B : quels outils à l’heure du numérique ?

Nous sommes aujourd’hui à l’heure du numérique. Tout peut de nos jours se faire avec un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone. Il suffit tout simplement de disposer d’un accès internet et l’on peut tout faire sans avoir sà se déplacer : acheter des produits, se renseigner sur un service, consulter des documents, etc. Un secteur particulièrement sensible, le B to B (business to business) n’échappe pas à ce phénomène. Le commerce inter-entreprise revêt en effet actuellement de nouveaux aspects. Avec le numérique s’est également émergé de nouveaux outils, qui n’ont d’ailleurs pas manqué de changer certaines configurations dans les relations commerciales entre entreprises. A l’heure actuelle du numérique, voici les outils en vogue pour le B to B :

Vers l’accélération et l’ouverture des approches e-commerce

Comme pour le B to C, le e-commerce tend également aujourd’hui à apposer son empreinte dans le B to B. En effet, cet outil de commerce commence actuellement à prendre une place importante dans les relations commerciales inter-entreprises. Il tend de plus en plus à devenir un levier de conquête et d’acquisition pour les distributeurs. D’ailleurs, selon une étude menée par la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), environ la moitié de ces distributeurs vont intégrer le e-commerce parmi leurs chantiers numériques de priorité pour cette année 2015 et celle de 2016. Tout cela pour dire que le e-commerce figure parmi les principaux outils privilégiés dans le B to B de nos jours. Et bien sûr, cela implique nécessairement l’investissement en des matériels informatiques et électroniques de qualité, en plus des investissements publicitaires qui devront être augmentés.

La montée en puissance des places de marché

Les places de marché, appelées encore Marketsplaces en anglais, s’ouvrent également aujourd’hui au B to B. Grâce au système de régulation de la concurrence qui y est instauré, les fournisseurs pourront facilement négocier et vendre leurs produits. En effet, dans les places de marché, la concurrence entre les différents fournisseurs est réglementée. Ce qui permet à chacun de bien ajuster leurs stratégies commerciales et marketing afin de pouvoir mieux faire face à ses concurrents.

De leur côté, les acheteurs y trouveront également leur bonheur dans la mesure où ls pourront confronter la qualité et les prix des produits proposés et choisir les fournisseurs qui présentent les meilleures offres.

Le développement du m-commerce

Le e-commerce et les places de marché ne sont pas les seuls nouveaux outils mis à la disposition du B to B à l’heure actuelle du numérique. En effet, depuis ces derniers temps, on constate également le développement du m-commerce dans ce secteur particulier de relations commerciales entre entreprises.

Les ventes via les mobiles (smartphone et tablette) connaissent aujourd’hui un certain élan dans le B to B. De nombreuses entreprises B to B vendent en effet la plupart de leurs produits à partir d’un service de commerce mobile. Ce qui n’est pas prêt de s’arrêter dans la mesure où le m-commerce est perçu comme l’avenir même du e-commerce.

Vous allez aimer...