Comment et pourquoi devenir assistant(e) social(e) ?

Un métier compliqué, difficile mais noble, tel est le métier d’assistant(e) social(e). Un métier où la majorité des personnes qui l’exerce se trouve être des femmes. Aider des personnes, des familles ou des groupes à surmonter des difficultés d’ordre social, financier ou familial, et trouver des solutions adéquates et sur du long terme, tel est l’engagement de l’assistant(e) social(e).

Pourquoi devenir assistant(e) social(e) ?

Se rendre utile pour la communauté, améliorer les conditions de vie de chacun, apporté de l’aide et soutien aux personnes en difficultés, en les aidants à s’insérer sur le plan social et professionnel. Ce sont surtout ces bonnes raisons qui ont motivé un(e) assistant(e) social(e) à choisir sa voie.

Les publics cibles de l’assistant(e) social(e) ce sont surtout les enfants, les adolescents, les adultes et les personnes âgées. Il/Elle offre son assistance à ce type de personnes suivant leurs besoins et leurs attentes. Un(e) assistant(e) social(e) est présente pour les écouter et les informer. Son principal objectif est de fournir une aide sur mesure aux personnes en fonction de leurs difficultés.

Devenir assistant(e) social(e) c’est l’envie de rechercher des solutions sur des problèmes sociaux très divers et avoir la possibilité de rencontrer des publics très variés, c’est aussi épauler des personnes en difficultés, ressentir un besoin fort d’aider les autres et avoir le sentiment d’exercer une activité utile.

Devenir assistant(e) social(e), c’est surtout vouloir aider son prochain et rêver d’un monde parfait !

dependent-441408_640

Comment devenir assistant(e) social(e) ?

Il ne suffit pas seulement de le vouloir, même si nous disons souvent que vouloir c’est pouvoir, car vouloir devenir assistant(e) social(e) doit être une vocation, il faut une grande maturité, un équilibre de vie personnel et un excellent le sens du contact et de la communication.

Afin de devenir assistant(e) social(e), des études ou des formations sont également requises. Comme l’assistant(e) social(e) informe les intéressés sur leurs droits  en matière de prestation sociales, médicales, d’accès à la formation et au logement, il/elle doit avoir une parfaite connaissance des institutions, des rouages de l’administration et surtout il/elle doit savoir effectuer des démarches pour débloquer des situations, même les plus complexes.

En plus de ses années d’études, un(e) assistant(e) social(e) doit être doté d’une grande qualité d’écoute, autonome, et disponible. C’est une personne forte qui a un moral d’acier, prêt à faire face à toute épreuve. En effet, il faut avoir une bonne dose d’optimisme pour affronter des situations de détresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.