Les transports en commun sont victimes de leur succès !

Les transports en commun comme les bus, les tramways, les métros et les TER (Trains express régionaux) connaissent un succès flagrant à l’heure ou nous parlons. Une étude récente a révélé que le nombre des passagers a augmenté de plus de 10 % ces dernières années. En tenant compte des contextes actuels, la tendance reste à la hausse à l’avenir.

Pourquoi les transports en commun ont-ils connus un énorme succès ?

Le succès des transports en commun s’explique par plusieurs facteurs. Si quelques années auparavant, ces transports collectifs sont principalement utilisés par les personnes qui ne disposent pas de voitures, ce n’est plus en cas aujourd’hui ! Pour question d’économie, la plupart des automobilistes préfèrent actuellement laisser de côté leurs véhicules pour leurs déplacements. Eh oui, comme nous le constatons tous, le coût de carburants et d’entretien ne cesse de s’augmenter chaque année.

Le coût du transport n’est pas la seule raison qui pousse quelques milliers de particuliers à choisir les transports en commun au quotidien. Pour le plus grand nombre se déplacer en transport collectif c’est gagner en rapidité tout en évitant les bouchons et les problèmes de stationnement. Et n’oublions pas que ces dernières années, les pouvoirs publics ont incité l’utilisation des modes de déplacement non polluants. Cette sensibilisation a eu impact sur le comportement des automobilistes.

Concernant le service proprement dit, l’investissement public a grandement amélioré l’offre. Cela a également favorisé l’utilisation des transports publics.

sao-bento-82700_1920

Un succès qui n’est pas sans conséquence

La popularité des transports collectifs n’est pas sans conséquence. La pénurie reste le premier problème constaté dans toutes les villes. Puisque les bus sont largement insuffisants, ils sont pris d’assaut chaque jour.              Cela explique pourquoi ils affichent souvent « complet ». Par conséquent, de nombreux passagers sont obligés d’attendre une bonne dizaine de minutes avant de pouvoir monter à bord. Certains d’entre eux sont même obligés de marcher jusqu’au départ à la gare routière pour être sûrs d’avoir une place ! Le manque de place est aussi un véritable problème pour les bus. Lorsqu’il n’y a pas de place, c’est logique il n’y a pas d’arrêt !

Pour ce qui est des grands réseaux de trains et de métros, ceux-ci restent également des sources de mécontentement au quotidien. Tout comme les bus, les trains et le métro sont complètement saturés (surtout en heures de pointe). Chacun doit ainsi se battre pour avoir sa place ! Les salariés et les étudiants restent les premières victimes de la situation : la plupart d’entre eux sont souvent en retard à cause des aléas du transport. Et que dire des conditions de transport ? Comme le Métro, le tram, le RER et le TGV sont pleins à craquer, les passagers sont transportés dans des conditions pitoyables. Les usagers doivent également faire face à un autre problème : les retards à répétition des moyens de transport. Sans oublier les dérangements et les problèmes techniques pouvant survenir tout au long des trajets.

Dans la mesure où les transports en commun vont attirer davantage de nouveaux usagers, il est indispensable de trouver de solutions pour les améliorer.

Vous allez aimer...