L’éthique médicale, un débat délicat à trancher

De nos jours, les débats lancés autour de l’éthique médicale foisonnent. En effet, que ce soit en France ou dans les autres pays occidentaux, les problématiques liées à la régulation des pratiques médicales ou biomédicales, ainsi que la pratique des soins médicaux fait couler beaucoup d’encres. D’ailleurs, il existe déjà de nombreuses discussions et forums qui ont été menés à ce sujet, mais jusqu’ici, on n’est pas encore arrivé à une conclusion que tout le monde serait prêt à accepter. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un sujet particulièrement délicat et qu’il faut traiter avec prudence. L’éthique médicale, mais c’est quoi exactement ? Et pourquoi est-elle si difficile à trancher ?

doctor-563428_1920

L’éthique médicale, qu’est-ce que c’est exactement ?

Tout d’abord, quand on parle d’éthique, on ne peut pas faire abstraction de la morale. Ces deux concepts sont en effet indissociables. Ils se rapportent tous les deux à des règles de bonne conduite. Mais l’éthique se différencie par son association à l’exercice d’une activité professionnelle spécifique.

L’éthique médicale n’est pas par contre univoque. En effet, ce concept peut revêtir plusieurs sens. D’ailleurs, chacun semble sa propre définition de l’éthique médicale. Néanmoins, d’une manière triviale, on peut la définir comme l’ensemble des règles de bonne conduite des professionnels de la santé dans leurs activités au quotidien. Cette éthique englobe notamment les règles de déontologie communes, les règles éthiques scientifiques ainsi la morale propre à chaque individu. Pour les professionnels de la santé, elle peut se traduire par l’amélioration de l’accès aux soins pour tous et l’absence de discrimination dans le traitement de tous les patients. Il y a également le respect du secret médical et de la liberté du patient.

Toutefois, avec l’émergence de nouvelles techniques médicales (la biomédecine par exemple), l’éthique médicale est aujourd’hui confrontée à de nouveaux enjeux qui plongent dans des débats interminables.

Les débats actuels autour de l’éthique médicale

La loi des droits des patients et de la fin de vie, dite encore loi Leonetti ainsi que l’euthanasie figurent aujourd’hui parmi les principaux sujets qui se trouvent au centre des débats sur l’éthique médicale. En effet, quels droits peuvent avoir les patients atteints d’une maladie très grave et quels soins doivent apporter les professionnels de la santé face à un tel cas ? Peuvent-ils mettre fin à la vie d’un patient qui vit une grande souffrance et dont la seule issue est la mort ? C’est certes contraire à leur éthique, mais n’est-ce pas raisonnable ? Ce sont là autant de questions que soulèvent les problématiques de l’euthanasie et de la loi citée ci-dessus. D’ailleurs, l’actuelle affaire Lambert les illustre très bien.

Pour son compte, Véronique Fournier, cardiologue et médecin de santé publique s’est exprimé de la façon suivante dans son livre puisqu’il faut bien mourir – Histoires de vie, histoires de mort : itinéraire d’une réflexion (La Découverte, mai 2015) : « La bienfaisance médicale n’est pas toujours là où on pense, il faut qu’on se rende compte qu’en tant que médecin, la bienfaisance n’est pas toujours du côté de la vie. »

En somme, on peut dire qu’il n’est pas encore tout à fait concevable pour l’homme d’attribuer à son semblable le droit de trancher sur la vie d’un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.