Dans la peau d’un chauffeur de taxi : une vie pas comme les autres

Jouer aux mots croisés durant de longues heures pour attendre des clients, travailler jusqu’à minuit le soir, travailler durant les jours fériés, etc. la vie d’un chauffeur de taxi diffère dans de nombreux aspects à celle des autres gens. En effet, un chauffeur de taxi est une personne normale comme nous tous, mais dont l’activité professionnelle oblige le plus souvent à faire des choses et vivre des expériences assez différentes de celles que l’on fasse ou vive au quotidien. Jeunes et adultes, ils comptent aujourd’hui environ 60.000 à exercer cette activité en France. Le développement qui suit vous donnera un petit aperçu de ce qu’un chauffeur de taxi a à vivre dans son quotidien.

taxi-cab-381233_1920

Partir très tôt le matin et rentrer très tard le soir

Les chauffeurs de taxi ont une vie familiale et sociale plus ou moins difficile. A cause de leur travail, ils n’ont quasiment pas de temps à consacrer à leur famille et ce sont des étrangers dans leur propre localité. Effectivement, les chauffeurs de taxi font partie de ceux qui quittent leur foyer très tôt le matin, mais ils sont également de ceux qui rentrent très tard le soir. Leur travail les oblige en effet à être toujours à l’heure pour prendre les clients, surtout pour ceux qui sont affiliés à une compagnie de taxi.

Mais ce n’est pas la seule raison. Ils le font également afin d’arrondir leur fin de mois et avoir des petits suppléments de salaire. Comme tous les autres professionnels, les chauffeurs de taxi ont en effet des charges lourdes à payer (licence, versement, factures, les vivres, etc.). D’ailleurs, comme ce sont des artisans, leur allocation de retraite ne peut pas couvrir tous leurs besoins une fois ce moment venu. Ils ont donc besoin de faire des heures supplémentaires. L’horaire de travail réglementaire pour les chauffeurs de taxi est notamment de 10 heures par jour au maximum. Mais il y en a certains qui effectuent jusqu’à 12, voire 14 heures par jour.

S’adapter et s’aligner aux différentes volontés des clients

Durant leur activité quotidienne, les chauffeurs de taxi croisent différents types de clients. Face à cette diversité, ils sont obligés de s’adapter à chaque type de clients. Si certains sont bavards, alors ils se sentent souvent obligés de se mettre dans la situation et discuter avec les clients. Par contre, pour les clients qui préfèrent être silencieux, les chauffeurs doivent respecter leur silence.

Par ailleurs, le métier de chauffeur de taxi n’est pas fait pour ceux qui sont nerveux et qui ont des difficultés à se retenir. Il existe en effet des clients qui sont vraiment peu supportables. Par exemple, pour les vendredis et les samedis soirs, certains clients sont souvent bourrés et « emmerdants ». Certains vomissent même dans la voiture et ce sera alors aux chauffeurs de nettoyer. Il y a également des clients qui ne payent pas leur facture et s’enfuient ou encore ceux qui lancent des gros mots aux chauffeurs. Mais face à de tels comportements, les chauffeurs de taxi doivent toujours essayer de se retenir et ne pas céder aux provocations. Bref, cela fait partie des expériences auxquelles les chauffeurs sont confrontés au quotidien.

Vous allez aimer...